Planifier les résultats plutôt que les intentions – 14 novembre 2017

Synchrotech SA et Holzer & Associates ont eu le plaisir d’animer un échange autour du Result Based Planning le 14 novembre 2017 dans le cadre du Oracle Performance Business Club à Genève.

Il s’agissait de débattre des biais introduits par le cadre règlementaire de publication annuel des comptes dont découle souvent la définition d’objectifs sur ce même horizon et de fait les enveloppes budgétaires annuelles. Parmi eux :

  • L’incitation à des comportements contre-productifs puisque les responsables de budgets sont jugés sur des budgets définis sur un horizon souvent déconnecté de la réalité opérationnelle et exposés à la menace de coupe ou de non reconduction en cas d’échec.
  • Le rythme de reporting imposé aux chefs de projet correspond le plus souvent à la déclinaison mensuelle de l’objectif, voire trimestrielle lorsque l’incertitude est plus grande, sans connexion pertinente avec la réalité. Il en va de même pour les cycles d’actualisation des prévisions.

Au final, les chefs de projet sont concentrés sur leurs obligations de gestionnaire financier et de reporting sur lesquels leurs primes sont d’ailleurs indexées alors même qu’ils ne s’approprient pas ces processus et qu’ils se détournent ainsi des talents pour lesquels ils ont été embauchés.

Sans renier les obligations réglementaires de publication annuelle des comptes et le besoin de vues régulières, statiques, nous réfléchissons aux moyens de passer d’une planification guidée par les ressources et les coûts à une planification orientée « résultats » avec ce qu’elle suppose en termes d’adaptation des processus.

Nous continuons nos consultations, affinons nos idées, les testons de façon pragmatique et serions heureux d’échanger avec vous sur les sujets le cas échéant !